Accès pro :
Gérer mon compte
Vos achats :
0 article(s)
Vous recherchez...

» » » » Champs électromagnétiques (électrosmog)


Champs électromagnétiques (électrosmog)

Qui dit courant électrique dit champ électromagnétique. Basse ou haute fréquence, ces rayonnements sont émis par tout ce qui produit, transporte ou tout simplement fonctionne à l'électricité.

Tout appareil électrique mis sous tension (donc branché au secteur) émet déjà un champ électrique, qui aussitôt que l'appareil (la lampe est un appareil électrique) est en marche va générer également des champs magnétiques.

 

L'anglicisme « électrosmog » (électro et smog, le smog étant littéralement un brouillard) désigne tout ce qui a trait à ces champs électriques ou magnétiques issue de nos machines et appareils, qui nos entourent et avec lesquels nous vivons au jour le jour.

Les champs électromagnétiques à haute fréquence

Les émetteurs les plus connus et probablement les plus sujets à controverses sont bien évidemment les antennes émettrices de téléphonie mobile, puis les téléphones portables eux-même, ainsi que les système de réseau Wi-Fi et tous les appareils s'y connectant étant émetteurs et récepteurs. A très forte dose, c'est-à-dire une très haute intensité, ce type d'ondes se rapproche des champs émis par les fours à micro-ondes dans le sens où il provoque un réchauffement des tissus. Il existe également pour des doses plus faibles comme celles constatées dans la vie courante, des hypothèses selon lesquelles ces rayonnements pourraient avoir une influence  sur l'activité électrique cérébrale, notamment pendant le sommeil.

Et les rayonnements basse-fréquence

Les installations électriques dans nos pays sont parcourus par un courant électrique à 50 Hz, soit de faible fréquence. Il s'agit des lignes à haute tension et de tous les câblages à l'intérieur de nos habitations et lieux de travail, ainsi que de l'ensemble des appareils électriques fonctionnement sur ce secteur. Un champs très intense pourrait induire du courant électrique au travers des corps et avoir un impact notamment musculaire, ou encore influer des réaction chimiques à l'intérieur de l'organisme.

Et dans le domaine de l'éclairage ?

Les lampes fluorescentes, comme les tubes fluo ou les lampes fluocompactes, souvente appelées lampes économiques, ainsi que les lampes halogène à basse tension (sur 12 ou 24 volts) ont comme point commun d'avoir recours à un transformateur pour modifier le courant électrique. Tous ces transformateurs émettent un rayonnement électromagnétique de moyenne ou basse fréquence. Il est a noter que les effets de ces champs diminue drastiquement avec la distance. Dans le doute et afin de prendre toutes les précautions utiles, il est conseillé d'éviter de se tenir de manière prolongée à moins de 30 cm de ces lampes, et même 1 mètre pour les tubes fluorescents (les tubes improprement appelés « néons »).

Précautions face aux champs électromagnétiques

Dans la mesure où les effets sur la santé sont mal connus et pour appliquer des précautions d'usage, on retiendra cette règle générale de bon sens consistant à privilégier l'éloignement des appareils électriques des lieux où nous demeurons longuement, comme les appareils hi-fi, les modems et routeurs Internet (Internet, Wi-Fi) et même bien-sûr votre smartphone. Eteindre complètement (pas de mises en veille seulement) tous ces appareil pendant le sommeil semble même être une très bonne décision, économique et saine !

Autres articles relatifs au flux lumineux d'une lampe :

L’administrateur du site est actuellement en ligne! Discuter - posez vos questions à l’administrateur du site