Accès pro :
Gérer mon compte
Vos achats :
0 article(s)
Vous recherchez...

» » » » » » » Lampes fluocompactes


Lampes fluocompactes

Nous l'avons vu en abordant la fluorescence, les lampes fluocompactes dérivent de la technologie des tubes fluorescents.

Le ballast

Ces dernières sont une adaptation issue du perfectionnement et de la miniaturisation des tubes, repliés et enroulés sur eux-même, intégrant un ballast électronique et pourvues de toute la gamme de culots des lampes incandescentes qu'elles sont prévues de remplacer (à baïonnette B22 ou vis E14, E27, etc.)

 

Les récentes évolutions des lampes à décharge sont très éloignées des premières lampes à mercure du début du siècle dernier tout en étant inscrites dans la même lignée et le fruit du travail de perfectionnement des chercheurs et des ingénieurs.

Fonctionnement

Comme nous le décrivons plus en détail dans la présentation générale des lampes fluorescentes, le principe repose sur le passage d'un courant électrique entre deux électrodes, à travers un mélange de gaz noble et de métal (exemple : argon-mercure) à suivant le mode opératoire d'une lampe à décharge à basse pression. La différence notable étant l'emploi de poudres fluorescentes en un fin revêtement interne des parois du tube de verre, captant le rayonnement UV émis pour générer une lumière blanche visible à l'oeil nu. Cette lumière blanche pourra alors avoir une température de couleur (exprimée en Kelvin) et un indice de rendu de couleur (IRC exprimé en %) variable selon les modèles et la qualité des tubes fluorescents.

Avantages d'une lampe fluocompacte comparée à une lampe à incandescence

Irrévocablement, c'est la performance énergétique qui vient en premier argument. On parle en terme de rendement lumineux, ce dernier s'exprimant en lumens par Watt (lm/W). Le coefficient d'une lampes incandescente ne dépassant pas au mieux les 20 à 25 lm/W, une lampe fluocompacte aura elle un score de près de 70 lm/W. Cela signifie simplement que pour 1 Watt de puissance consommé au compteur électrique, on obtiendra de l'ordre de 4 fois plus de lumière avec cette nouvelle génération de lampe ! Cela explique pourquoi sur un emballage il est indiqué par exemple que telle lampe fluo de 11W est équivalente à une lampe classique de 50 ou 60W.

 

En second lieu c'est la durée de vie des lampes fluocompactes tournant régulièrement aux alentours de 15000 heures là où une lampe classique est donnée pour seulement 1000 heures.

Comment choisir une lampe fluocompacte ?

Le prix consenti devra tenir compte de l'économie et de la rentabilité de cet investissement comparé à une lampe à incandescence (halogènes comprises) au tarif moins élevé mais souvent renouvelée. De même, la qualité d'éclairage doit être prise en compte, quitte à faire cette dépense pour un certain temps et obtenir une lumière de qualité adéquate pour longtemps. L'IRC et la température de couleur doivent donc êtres choisis avec soin, même si cela doit un peut augmenter le prix de la lampe et qu'il n'est pas toujours judicieux d'opter pour le premier prix qui donnera probablement une lumière assez médiocre et donc passable dans votre garage mais pas très agréable si c'est pour votre salon !

L'éclairage fluorescent

Promues durant des années pour les économies d'énergie, puis sujettes à controverse, les lampes fluo comme on dit voient leurs champs d'applications remise en cause par l'apparition des lampes à LED, dont la technologie et les modèles de lampes ne cesse d'évoluer. Ces dernières sont en effet devenus imbattables sur le plan du rendement lumineux, de qualité de lumière immédiatement à l'allumage et ne souffrent pas des critiques liées aux champs électromagnétiques ou de pollution UV.

 

Cependant elles offrent toujours une gamme variée de tubes fluorescents surtout ceux à très haut rendement déployant une puissance d'éclairage très recherchée, alors que les tubes à LED ont fait leur apparition eux aussi sur ce créneau.

 

Pour bien choisir une lampe ou un tube fluorescent, il est recommandé de vérifier l'indice de rendement des couleurs (IRC) ainsi que le températures de couleur proposées, car les qualités sont aussi variables que les prix, parfois alléchants, pour des tubes de piètre qualité. Contenant du mercure, les lampes et tubes fluo doivent impérativement être recyclés car dangereux pour la santé et l'environnement ; vous trouverez des points de collecte notamment dans les magasins de bricolage ou à la déchetterie de votre commune.

A consulter sur la technologie à fluorescence :

L’administrateur du site est actuellement en ligne! Discuter - posez vos questions à l’administrateur du site