Accès pro :
Gérer mon compte
Vos achats :
0 article(s)
Vous recherchez...

» » » Flux lumineux


Flux lumineux

Comment mesurer un flux lumineux et établir le rendement lumineux d'une source de lumière ? Afin de pourvoire comparer les qualités de lumière et le rendement énergétique d'une lampe,  introduisons les notions de lumens et de candelas pour y voir plus clair !

Tout d'abord, un flux lumineux représente tout simplement la quantité de lumière qu'une source lumineuse comme une lampe électrique émet. Ce flux sera donc plus ou moins intense selon l'ampoule utilisée. Crucial dans le choix d'une lampe de nos jours, le flux lumineux divisé par la puissance donnera le rendement lumineux, noté en lumens par watt (lm/W).

Lumens candelas

Les lumens

Le flux lumineux, l'intensité de lumière, émis par une source comme une lampe électrique, se mesure en lumens (lm) et en candela (cd). La lumière émise par une lampe dans toutes les directions sera mesurée en lumens, c'est le flux lumineux total qui est pris en compte. Cette unité de mesure permet également d'établir une autre mesure, celle du rendement lumineux d'une lampe, noté lui en lumens par watt (lm/W).

Les candelas

La différence entre les candelas et les lumens se situe au niveau de la direction de la lumière. Pour mesurer la quantité de lumière directionnelle (dans une direction bien définie) et suivant un certain angle, on utilise les candelas. Une lumière diffusée dans un grande angle (comme une lampe de plafond) donnera un éclairage plus diffus, tandis qu'un spot, ou réflecteur, fournira un faisceau de lumière concentré, sur un angle plus étroit. Une grande quantité de candelas mesurée une surface correspondra donc à une lumière plus éblouissante.

Le spectre lumineux des ampoules et lampes d'éclairage

La lumière blanche que nous percevons par nos yeux est en fait composée de nombreuses lumières aux longueurs d'ondes et donc aux couleurs différentes. C'est ce qu'on appelle le spectre lumineux, voici comment comprendre à la fois le fonctionnement de notre œil et des différentes technologies de lampes électriques.

La synthèse additive des couleurs : Rouge Vert Bleu (RVB)

Nous avons vu qu'il existait un spectre pour chaque type de lumière, voici comment fonctionne au niveau de nos yeux la synthèse additive des couleurs : comment de minuscules cônes récepteurs captent le rouge, le vert et le bleu pour que nous voyions au final une lumière blanche !

Comprendre la différence entre lumen et lux

Il faut bien comprendre cette notion très importante dans le domaine de l'éclairage pour éviter la confusion entre les lumens et les lux. En effet si la puissance d'un flux lumineux est mesurée en lumens, le lux est utilisé pour exprimer l'éclairement des objets par cette source de lumière. Notre article vous l'explique de manière claire et illustrée.

A propos des lampes et des champs électromagnétiques ?

Les questions liées à la pollution électromagnétique – ou à l'électrosmog si l'on veut utiliser cet anglicisme – vous préoccupent ? Comment fonctionnement ces fameux champs électromagnétiques, d'où viennent-ils et de quelle manière sont-ils produits ? Vous verrez qu'ils sont partout et que nous pouvons vivre avec en appliquant quelques règles de bon sens.

Voir également au sujet du choix d'une lampe en fonction de ses qualités et de sa consommation :

L’administrateur du site est actuellement en ligne! Discuter - posez vos questions à l’administrateur du site