Accès pro :
Gérer mon compte
Vos achats :
0 article(s)
Vous recherchez...

» » » » » » Lampes à vapeur de sodium basse pression


Lampes à vapeur de sodium basse pression

Dérivant directement des lampes à décharge à basse pression ainsi que des lampes à arc,  les  lampes à vapeur de sodium métallique voient le jour dans les années 30 et sont d'abord vendues par Philip et Osram pour l'éclairage routier.

Originellement remplies de vapeurs de sodium (ou de xénon) un mélange avec du mercure sera opéré rapidement. Depuis leur technologie a bien évolué et notamment l'augmentation de la pression sera l'un des principaux enjeux de ce type de lampe (voir les lampes à vapeur de sodium haute pression).

 

Handicapées par un très mauvais IRC (indice de rendu des couleurs), ces lampes ont vu leur puissance s'accroître en même temps que leur pression, mais également d'innovations comme le revêtement de la paroi interne de l'ampoule par un film de métal précieux (or, argent, bismuth) afin de retarder les dépôts sur le verre.

Fonctionnement

Généralement les lampes à vapeur de sodium sont constituées d'une double ampoule, à savoir un tube à décharge en U enfermé sous vide d'air dans une ampoule de verre. Un mélange de néon et d'argon à basse pression constitue le gaz dans lequel le sodium est amené à température (260°C) par la décharge électrique.

Autres applications des lampes à décharge à basse pression :

L’administrateur du site est actuellement en ligne! Discuter - posez vos questions à l’administrateur du site