Accès pro :
Gérer mon compte
Vos achats :
0 article(s)
Vous recherchez...

» Lexique


Lexique

LED SMD


Abréviation de Surface Mounted Device. Technologie la plus répandue actuellement. Il s'agit d'un composant monté en surface (CMS), il est donc directement soudé sur la face avant du circuit imprimé. Il existe des LED SMD de différentes petites tailles, elles sont toujours extra plates, plus de broche ne traverse le circuit imprimé. Elles chauffent très peu (une lampe LED SMD peu être prise à pleine main après plusieurs heures de fonctionnement). Les LED SMD sont fiables et ont l'avantage d'avoir un angle d'éclairage très large (plus de 140°), ce qui les rendent extrêmement polyvalentes dans leur utilisation.


LED COB


Abréviation de Chips on Board. Technologie en plein développement actuellement, surtout pour les lampes à réflecteur et projecteurs. Il existe des LED COB de tailles très variables, elles sont toujours plates. Elles chauffent très peu (une lampe LED COB peut être prise à pleine main après plusieurs heures de fonctionnement). Les LED COB sont encore plus fiables car il s'agit d'une LED unique, ce qui limite les composant et les soudures supplémentaires . Son avantage est de pouvoir en effet encore mieux contrôler l'angle d'éclairage (exemple 38°/40°), ce qui la rend extrêmement performante dans son utilisation.


LED COG


Abréviation de Chips on Glass. Technologie toute nouvelle et promise à un bel avenir, essentiellement pour les lampes classiques à culot E14/E27. Les LED COG sont équipées d'un véritable filament LED, elles sont donc très esthétiques et c'est la première fois qu'une lampe LED peut est comparée à une ancienne lampe incandescente traditionnelle. Elles chauffent très peu (une lampe LED COG peut être prise à pleine main après plusieurs heures de fonctionnement). Les LED COG sont très fiables, utilisation très polyvalente en remplacement des lampes incandescente, une véritable révolution !


LED DIP


Abréviation de duel in-line package. Il s'agit de la première technologie LED développée dans les années 70 : le témoin veilleuse des appareils électronique en est tout le symbole. Ce type de LED est fiable mais peu performant. C'est pourquoi nous les utilisons exclusivement pour un éclairage d'ambiance ou elle trouve toute sa place !


Température de couleur


Elle exprime la couleur de la lumière dégagée par une lampe. Son unité de mesure est le degré Kelvin (K). Plus la température de couleur est élevée (la part de bleu est plus importante), plus la couleur est dite "froide". A l'inverse, plus la température de couleur est faible (la part de rouge est plus importante), plus la couleur est dite "chaude".


Une température de couleur blanc chaude est considérée comme douce et confortable, alors qu'une température blanc froid est plus sobre et impersonnel.


Equivalences : 2700K-3000K blanc chaud / 4000K blanc brillant / 6000K-6500K blanc lumière du jour.


IL n'y a pas de règle objective dans le choix de la température de couleur d'une lampe. Nous remarquons cependant que les pays de l'hémisphère nord, tendent vers un éclairage blanc chaud, alors que les pays de l'hémisphère sud, tendent vers un éclairage plus froid.

Exemples :

  • Lampe à incandescence : environ 2700K
  • Lampe à économie d'énergie → environ 2700K, certains modèles en 4000K, jusqu'à 6500K
  • Lampe LED → environ 3000K, certains modèles jusqu'à 6400K

Lumen


Le flux lumineux est exprimé en Lumen : il s'agit de la puissance lumineuse émise par seconde par une source de lumière sous 360 degrés. La notion de temps est donc importante.

Exemples :

  • Une ancienne lampe à incandescente traditionnelle de 60W → environ 710Lm
  • Une lampe LED de 12W → environ 1055Lm
  • Une lampe à économie d'énergie de 20W → environ 1200Lm
  • Un tube fluorescent de 58W → environ 5200Lm
  • Une lampe à décharge de type Sodium haute pression de 400W → environ 48000Lm

Candela

 

L'intensité lumineuse est exprimée en Candela : Il s'agit du flux lumineux diffusé dans une direction donnée. Elle concerne donc les lampes à réflecteur. La notion de direction est donc importante.  La mesure en Candela ne peut pas être dissociée de l'angle d'ouverture du réflecteur de la lampe concernée : en effet, plus le faisceau sera ouvert, plus la mesure en Candela sera faible.

Exemples :

  • Une lampe halogène R80 de 70W / 12° → 2000Cd
  • Une lampe halogène GU10 de 42W / 30° → 700Cd
  • Une lampe à économie d'énergie R63 de 11W / 110° → 82Cd

Lux

 

L'éclairement lumineux est exprimé en Lux : Il s'agit du flux lumineux reçu par unité de surface et plus généralement par mètre carré. La notion de surface est donc importante. Cette mesure est de moins en moins utilisée de nos jours.

Exemples :

  • A midi, en été, en Equateur → environ 100 000Lux
  • Par nuit claire lors d'une pleine lune → 0.25Lux

Durée de vie


Elle est annoncée et déterminée selon les critères prévus par la norme actuelle. Chaque modèle est testé en laboratoire sur un lot de 20 lampes. Le test s'arrête lorsque 50% des lampes testées ne fonctionnent plus, on en détermine alors la durée de vie moyenne de la lampe.

 

Ce test est réalisé dans des conditions optimales et stables (voltage, cycles d'allumage précis, température ambiante, taux d'humidité...).
Des conditions d'utilisation différentes peuvent altérer cette durée de vie moyenne : variations de la tension, utilisation tête en bas, allumage/extinction répétés, utilisation sur minuterie, utilisation dans un luminaire fermé et/ou non ventilé etc...
 

L’administrateur du site est actuellement en ligne! Discuter - posez vos questions à l’administrateur du site