Accès pro :
Gérer mon compte
Vos achats :
0 article(s)
Vous recherchez...

» » » La luminescence


La luminescence

Contrairement aux lampes à incandescence qui font brûler un filament et émettent de la lumière chaude, la technologie à luminescence se base sur l'émission de lumière froide issue de phénomènes électroniques émettant des photons.

Dans les technologies d'éclairage, le domaine de l'éclairage luminescent occupe la plus large partie de nos jours. On différencie plusieurs types de lumières luminescentes en fonction de leur mode d'allumage initial, qu'il soit électrique, mécanique, chimique ou encore lumineuse.

Les lampes à décharge

Nous l'avons vu, les lampes à décharge peuvent se classer en deux groupes : basse pression et haute pression. Ces lampes à luminescence fonctionnent de la manière suivante : une décharge électrique entre deux électrodes forme un arc électrique formé au cœur d'un milieu gazeux (gaz rare, vapeur métallique) dont il va ioniser  les atomes pour au final produire de la lumière.

 

Les principales technologies de lampes à décharge commercialisés sont les lampes à iodure métallique, celles à vapeur de sodium (haute ou basse pression) et les plus anciennes, les lampes à vapeurs de mercure.  Le mercure n'étant plus en vogue depuis longtemps, ces dernière sont remplacées par  les lampes à iodure métallique ou les lampes à vapeur de sodium haute pression dont  le rendement lumineux s'avère bien meilleur.

Les lampes à fluorescence

Les ampoules fluo-compactes et tubes fluorescents sont tous deux des lampes fluorescentes, la technologie des lampes compactes dérivant des premiers tubes « néons ». Une lampe fluorescente est composée d’un tube enfermant de l'argon, un gaz rare, et du mercure, le fonctionnement se basant sur la formation d'un arc électrique le parcourant de bout en bout. La consommation de ces lampes est très inférieure à celle des lampes classiques et leur durée de vie prolongée.

 

Issues au départ de l'éclairage collectif de grandes salles, les lampes fluo-compactes sont des lampes à tubes fluorescents conçues avec un design compact permettant de par un encombrement limité de les substituer à une ampoule classique. Outre leurs qualités énergétiques et leur longévité, elles sont disponibles dans une gamme de températures – par exemple de blanc chaud à lumière du jour – rendant leur utilisation très confortable à la maison.

 

Encore appelés tubes « néons » de nos jours, les tubes fluorescents sont très largement répandus dans les milieux professionnels, pour l'éclairage d’entrepôts, de bureaux ou de grandes surfaces de magasins. C'est leur qualité économique qui a très probablement poussé les industriels à créer par la suite toute  une gamme de lampes fluorescentes compactes afin d'en étendre encore l'utilisation. Bien que cette technologie ait été en vogue depuis des années pour remplacer les lampes à incandescence, les lampes à LED tendent logiquement à les remplacer peu à peu.

Les lampes à électroluminescence

Les lampes à LED représentent une véritable révolution dans le domaine de l'éclairage, cette technologie permettant de produire les modèles d'ampoules existants mais laissant également toute latitude à la créativité. Les travaux des chercheurs japonais ayant permis l'émergence des LED dans les années 90 ont d'ailleurs été récompensés par le prix Nobel de physique en 2014.

 

Une LED est une lampe électroluminescente, plus précisément une diode électroluminescente utilisant des semi-conducteurs dans sa fabrication, son fonctionnement permet d'obtenir un rendement énergétique de 100% en conversion lumineuse. N'émettant pas de chaleur, les lampes LED sont sans danger et permettent tous les usages rêvés dans l'éclairage intérieur ou extérieur, avec la possibilité notable d'arranger des LED de couleur à l'infini pour la décoration comme pour des applications techniques. Les ampoules à filaments LED permettent toutes les formes d'ampoules classiques, aussi bien anciennes que modernes, imitant à la perfection une bonne vieille ampoule à filament incandescente, mais en économisant plus de 90% de l'électricité nécessaire, sans chauffer et avec une durée de vie d'environ 20000 heures !

Technologies moins connues du grand public

Les lampes à arc

Pratiquement en voie de disparition complète, les lampes à arc, produisant de la lumière via un arc électrique, étaient notamment utilisée dans le domaine de la signalisation des côtes, dans les phares marins.

La chimiluminescence

Littéralement, la chimiluminescence est une luminescence de source chimique, c'est-à-dire de la lumière émise par une réaction chimique entre deux molécules, comme le luminol au contact d'un acide. Vous verrez en lisant ce bref article que vous connaissez quelques applications de ce type de luminescence.

La radioluminescence

On nomme les phénomène lumineux issus d'un phénomène radioactif la radioluminescence. Il n'y a rien à craindre de la radioactivité naturelle en faile quantités. Des applications sont connues dans le domaine de l'imagerie médicale, mais aussi pour certaines "peintures phosphorescentes".

A lire également sur les technologies d'éclairage :

L’administrateur du site est actuellement en ligne! Discuter - posez vos questions à l’administrateur du site