Accès pro :
Gérer mon compte
Vos achats :
0 article(s)
Vous recherchez...

» » Technologies d’éclairage


Technologies d’éclairage

Pour quelle gamme et technologie d'éclairage opter au moment de choisir une lampe selon votre usage et comment trouver meilleur rapport qualité/prix ?

On peut classer les lampes d'éclairage en deux grandes familles que sont les technologies à incandescence et celles basées sur la luminescence. A l'intérieur de ces deux groupe on retrouve les types de lampes qui sont familières aux consommateurs : les lampes incandescentes « classiques » et les incandescentes halogènes pour le premier ; les lampes fluorescentes, les lampes à décharges – moins familières mais pourtant sont font partie les fluorescentes – et enfin les lampes à LED.

 

Lors de l'achat d'une lampe électrique, il est également courant maintenant de tenir compte de la consommation électrique en se référant à l' « étiquette énergie » présente sur l'emballage, qui indique le rendement lumineux de la lampe, sont flux de lumière comparé à sa consommation d'énergie. Elle est notée avec des lettres de A à E : A++ A+ A B C D E.

Les lampes à incandescence

La branche des lampes à incandescence regroupe les lampes à filament classiques ainsi que les halogènes. Les premières sont déjà vouées à disparaître et de moins en moins fabriquées, elles ont une durée de vie plus courte (environ 1000 heures contre 20 à 25000 pour les dernières technologies comme les fluocompactes et les LED) mais également à un coût très bas.

 

Les lampes halogènes quand à elles restent très vendues mais la fin de leur commercialisation est également programmée, toujours pour des raisons de consommation d'énergie élevée. Cependant, pour une utilisation réduite les ampoules halogènes s'avèrent apporter un éclairage puissant tout en consommant moins que les lampes à filament classiques. La durée de vie de ces ampoules est également plus longue, de l'ordre de 5000 heures.

Les lampes à luminescence

Les lampes luminescentes regroupent les technologies à fluorescence, à décharge et à électroluminescence (LED).

 

Les lampes à fluorescence (les tube fluorescents ou « néons » en font partie) sont arrivées plus récemment sous le nom d'ampoules fluocompactes. Il s'agit des lampes économiques les plus populaires permettant d'obtenir un éclairage tout en réalisant des économies importantes. Dotées d'une durée de vie pouvant atteindre les 25000 heures, les lampes fluorescentes sont proposées dans une large déclinaison de modèles pour tous types de domaines d'application.

 

Moins connues du public, les lampes à décharge se divisent en deux groupes : basse pression et haute pression et sont fabriquées suivant différentes compositions : à iodure métallique, à sodium et à vapeur de mercure. L'emploi de ces lampes se trouve principalement dans les usages nécessitant une lumière puissante et très intense. D'une durée de vie de plus de 20000 heures, très fiables, les lampes à décharge sont recherchées pour leur efficacité lumineuse et la qualité du rendu des couleurs (IRS). L'importante gamme de modèles dans lesquelles on les trouve offre des possibilités d'application dans de nombreux domaines d'éclairage public et spécialisé.

 

Issues de la technologie révolutionnaire permise par des découvertes physiques récentes qui ont également permis l'avènement des écrans plats de TV et de smartphones, la grande famille des lampes électroluminescentes englobe aussi bien les diodes électroluminescentes et OLED que les fameuses lampes à LED vendues pour l'éclairage domestique et professionnel.

 

Celles que nous voyons garnir la majeure partie des rayons d'ampoules électrique sous le nom de lampes LED sont des lampes d'un coût d'emblée plus élevé, bien qu'en baisse constante et proposées dans un choix et une profondeur de gamme touchant à tous les secteurs d'activités (formes, culots, couleurs, etc.). Consommation électrique très faible, d'une grande résistance et sécurité, les LED ont une durée de vie de l'ordre de 25000 heures sans dégradation de qualité. C'est l'avenir de l'éclairage.

Que signifie la puissance d'une lampe ?

Les ampoules à incandescence classiques étaient toutes classées selon leur consommation électrique : 40 Watts, 60 Watts, 75 Watts, 100 Watts, etc. Nous avons donc pris l'habitude de rechercher et de choisir nos lampes en fonction de l'idée que nous nous faisons du flux lumineux correspondant à une lampes de 40 ou 100 Watts par exemple. Or il ne s'agit pas ici de la performance de la lampe mais de sa consommation ! D'où les difficultés que nous rencontrons et la nécessité apparue d'afficher des équivalences sur les emballage de lampes fluocompacte ou des LED avec l' « ancien système ».

Les Lumens remplacent les Watts...

La quantité de lumière émise par une lampe est indiquée en Lumens (lm). C'est tout simplement la puissance nous dirons d'éclairage qui est notée ici et non plus la puissance électrique consommée. Les deux notions sont ainsi décorrélées et l'on peut comparer la luminosité d'une lampes fluo-compactes avec une LED ou une halogène par exemple. Pour se faire une idée, une lampe de chevet va nécessité une lampe de 300 lm, un luminaire pour le bureau environ 500 lm et nous aurons besoin de 1000 lumens ou plus pour un confort optimal dans une pièce comme une salle à manger.

Comment acheter une lampe avec les diverses technologies disponibles ?

Nous vous recommandons d'apporter avec vous votre ancienne lampe, afin de vous assurer que le culot et la forme de l'ampoule notamment soient compatibles avec votre luminaire. Aujourd'hui il est possible de remplacer n'importe quelle vieille lampe à incandescence par une lampe fluo ou LED de même culot et forme. Nous avons mis à votre disposition sur notre site un moteur de recherche multi-critères afin de vous permettre de trier uniquement les lampes selon les caractéristiques qui vous intéressent.

Voir également :

L’administrateur du site est actuellement en ligne! Discuter - posez vos questions à l’administrateur du site