Accès pro :
Gérer mon compte
Vos achats :
0 article(s)
Vous recherchez...

» » » Température de couleur


Température de couleur

La température de couleur désigne la teinte plus ou moins chaude ou froide d'une lumière blanche émise par une lampe. Cette donnée est devenue très importante avec les nouvelles lampes fluo et LED au moment de comparer la consommation et la qualité d'une lampe aux anciennes ampoules à incandescence.

Une lumière dite « chaude » verra le rouge prédominer tandis que le bleu sera plus présent dans une lumière « froide ». Pourtant, et paradoxalement, une lumière froide est plus énergétique, tout comme la lumière du soleil au zénith, à midi !

La lumière blanche et le fonctionnement du cerveau humain

Le traitement réalisé par notre cerveau de la lumière perçue par nos yeux est ainsi fait que ce dernier cherche naturellement à établir un équilibre des couleurs afin de « voir du blanc ». D'ailleurs en photographie nous retrouvons un analogie frappante de ce système avec la balance des blancs que l'électronique des appareils photos rétablit automatiquement, corrigeant ainsi la teinte globale de la lumière (plutôt jaune, plutôt bleue, etc.) afin que les objets blancs – les murs sont le meilleur exemple – paraissent bien blancs.

Mesurer la température de couleurs avec l'échelle de Kelvin

Pour noter la température de couleur, on a recours à l'échelle de Kelvin (noté K), le plus souvent entre 2700 et 6500 K, du plus rouge au plus bleu, en passant par une lumière considéré comme neutre à 4000 K.

 

Températures de couleursVoici les correspondances les plus courantes :

  • Blanc chaud : 2700 K
  • Blanc neutre : 3000-4000 K
  • Blanc froid : 5000 K
  • Lumière du jour : 6500 K et plus

L'échelle de Kelvin est célèbre et porte le nom de son inventeur, Lord Kelvin, qui fut le tout premier à avoir mesuré et établi la comparaison entre les différentes lumières de la journée. Cette échelle a une équivalence avec les températures que nous connaissons en France notées en degrés Celsius (°C), zéro Kelvin correspondant exactement à -273,15 °C, le zéro absolu, température la plus basse possible dans l'univers à laquelle il n'y a plus d'agitation moléculaire. Et si l'on ne peut pas descendre sous cette valeur, il n'existe donc pas de température négative dans l'échelle de Kelvin.

Comment lire les codes de couleur sur les lampes ?

Donnant une indication sur l'indice IRC et la température de couleur, les emballages des lampes fluorescentes et des lampes LED sont normalement pourvus de codes normés permettant au consommateur de choisir ses lampes en connaissance de cause. Voici à nouveau les valeurs courantes de température de couleur présentées plus haut et mises en regard d'exemples de codes couleurs.

Température de couleur

Correspondance

Codes couleur

2 700K

blanc ultra-chaud ou blanc confort, éclairage rouge/orangé

827, 927…

3 000K

blanc chaud : pour une atmosphère chaleureuse, à privilégier par exemple dans une pièce de vie (salon).

730, 830, 930…

4 000K

blanc naturel et brillant

740, 840, 940…

6 500K

lumière du jour : plus spécialement adapté aux locaux professionnels pour des activités nécessitant une lumière de grande qualité et précision.

765, 865, 865, 965, 965…

Voir également au sujet du choix d'une lampe en fonction de ses qualités et de sa consommation :

L’administrateur du site est actuellement en ligne! Discuter - posez vos questions à l’administrateur du site